Flash n’a jamais été une lumière. Il n’a jamais été qu’un gros lourdeau derrière ses airs de couteau-Suisse. C’est pour cela que j’ai décidé de le débrancher une fois pour toute…

 

Un ogre dans le laptop…

Flash est un logiciel propriétaire dont on aimerait se passer sur sa machine GNU/Linux, sur toutes les machines même. Un logiciel qui met à mal les anciennes (ou petites) configurations matérielles à cause de sa lourdeur. Sans machine suffisamment puissante, lire du contenu riche comme de la vidéo HD ou des animations/jeux tient de la gageure. Je peux très bien streamer une vidéo en 720p depuis VLC sur mon Eeepc 1005HA équipé d’un processeur Intel Atom cadencé à 1,6Ghz, mais une vidéo en 360p streamée depuis un lecteur Flash est lu en saccade tant le hardware croule sous l’effort ! Je parle des lecteurs vidéo, mais il y a aussi les sites en totalement en flash, alors que javascript, css3 et html5, permettent de s’en passer, tout en sachant que les moteurs de rendu javascript des navigateurs évoluent à chaque nouvelle version, demandant de moins en moins de ressource ! Quand au css3, quoique demandant encore beaucoup de ressources pour les animations, on peut compter sur une amélioration de la prise en charge par les navigateurs au fil du temps. Il faut que le Flash ne soit utilisé que quand cela est nécessaire, voire quand il est impossible de faire sans.

 

Parce qu’il faut bien que les choses bougent un jour.

Ainsi depuis un bout de temps j’ai installé l’extension ”Flash Block“ sur Firefox. Au début uniquement sur mon Eeepc. Je ne voulais pas que mon netbook sur lequel j’ai appliqué des règles d’économie d’énergie assez strictes, ait son processeur ainsi que son disque dur soient sollicités incessamment à cause de pubs ou contenus en flash. Et puis qu’est ce qu’il pouvait ramer le pauvre face à certains sites remplis de Flash. Entre temps c’est devenu une philosophie que de ne plus regarder des vidéos sur les sites, quitte à récupérer l’url d’un fichier dans le code source d’une page pour le lire avec VLC, ou encore de boycotter tout site web écrit en flash. Pour certains cela peut paraître contraignant. Il est vrai que nous sommes habitués à considérer notre ordinateur comme un couteau-Suisse, sans regarder de près les outils dont il dispose. Pourtant il faut savoir modifier ses habitudes, affirmer ses idées, pour que les choses avances.

 

Une ciel sans éclair se lève… au loin.

A l’heure du HTML5 il est incroyable de devoir encore installer l’antique Flash sur sa machine. Et pourtant pour les vidéos en ligne ou la musique, il est difficile de s’en passer. YouTube ou Dailymotion sans Flash, un rêve ? Pas vraiment, tout les 2 proposent une version de leur site avec player en HTML5. Chez Dailymotion le concept n’est pas très poussé, on a le droit à une simple page de démonstration avec une vidéo codée en H264. Autant dire qu’il n’y a pas grand chose à voir. Par contre chez Youtube on dispose d’un lecteur identique en apparence à celui en Flash qui vient remplacer celui par défaut de toutes les vidéos si on accepte de faire partie du programme de test. Excellente idée.

Quelque part la non-prise en charge de Flash par iOS à permis d’amorcer une nouvelle tendance anti-flash. D’ailleurs sous Android qui se sert de Flash ? Streamer un contenu dans un lecteur embarqué à toujours été la meilleure solution en terme de performances. Microsoft semble d’ailleurs l’avoir compris car l’instance du futur Internet Explorer 10 pour l’interface Metro sera incapable de le lire. Un bon choix je trouve pour faire avancer les choses et détourner l’utilisateur lambda de ce logiciel qui n’est pas une lumière.

 

Mort au Flash !

Tous après moi: ”Mort au Flash!“. Un tel archaïsme ne doit pas continuer d’être aussi présent sur un web qui est à l’aube de l’ère 3.0. Un peu comme avec la domination d’Internet Explorer 6 à une époque, il faut tourner la page, goûter à la modernité, votre ordinateur appréciera ;-) .

Pour l’instant j’ai encore Flash d’installé sur une de mes machines ”au cas où“, mais demain il risque d’être débranché définitivement.

, , ,
Pas encore de commentaires

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.